Soutien aux réfugiés d’Ukraine en Roumanie: Jour 1

l'équipe d'art thérapeutes

Une journée bien remplie et des contacts chaleureux

Nous sommes arrivées hier, mardi 14 juin à Bucarest, sous l’orage, avec le soleil ou en même temps que le président, pour les unes et les autres. A 22h, l’équipe était au complet : 6 art-thérapeutes humanitaires, ravies de se retrouver et extrêmement motivées.

Grâce à l’Ambassade de France à Bucarest, nous avons pris contact avec trois associations qui nous ont accueillies dès aujourd’hui pour les premiers ateliers. Ces trois associations ont en commun de soutenir des enfants et d’avoir réagi face à l’urgence de la guerre en Ukraine, en proposant un hébergement à des réfugiées avec leurs enfants.

Ce matin, nous nous sommes rendues sur le site de SOS Village d’enfants, une ONG qui œuvre depuis bientôt 30 ans à Bucarest ainsi que dans plusieurs autres villes roumaines. En collaboration étroite avec les institutions gouvernementales, SOS Village d’enfants prend en charge des enfants sans famille et les accompagne sur le long terme au moyen de diverses structures : le village, des foyers, des résidences étudiantes. A cet endroit, nous avons accompagné un petit groupe de mamans et enfants venus d’Ukraine.

Un autre atelier organisé par l’ONG Parada Romania a eu lieu dans un campus universitaire où sont hébergés des réfugiées et leurs enfants. Une vingtaine d’enfants sont venus dessiner, accompagnés de leur maman pour certains. Parada Romania accompagne traditionnellement des enfants des rues et depuis récemment, des familles des rues. Elle a fondé, en particulier, une école du cirque qui soutient la réinsertion sociale.

Le dernier atelier a eu lieu dans les locaux de l’ONG FDP- Protagonist in Education. Cette association est organisée comme un centre social et propose des dispositifs de soutien à des enfants et familles touchées par le handicap social, mental… Aujourd’hui, ce sont des enfants roumains accompagnés de leur maman que nous avons suivis à l’atelier.

A très bientôt !

Merci pour tous vos messages de soutien et vos pensées chaleureuses !

Sylvie Lamoure

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Je t'aime

Vivre après un deuil

Art thérapie co-créative à Grand Bassam Les ateliers mis en place favorisent les situations de communication. Lorsque la consigne a été comprise par toutes (Merci

Route à Grand Bassam

L’Abissa à Grand Bassam

La semaine silencieuse: l’Abissa, une tradition de pardon L’Abissa 2023 a débuté dimanche 22 octobre à Grand -Bassam par la semaine silencieuse ou le « Siedou »

Retour vers l'hôtel

Orage tropical

De l’eau , de l’eau Cette nuit, vers 5 heures du matin nous avons tous été réveillés en sursaut par un orage tropical impressionnant. La

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *