fresque

Très beau final avec des fresques collectives pour conclure ce dernier atelier avec les enfants de la petite école de Kinyinya! Les plus grands, qui nous ont transmis de nombreuses lettres de remerciement, ont été guidés dans la réalisation de grands dessins collectifs sur le thème du coeur : un pour leur classe et un pour offrir aux plus petits. Ils ont oeuvré avec une grande concentration et une grande application dans une ambiance incroyablement calme.

De l’art-thérapie d’expression, encouragée lors des premiers ateliers, nous sommes passés à l’art-thérapie de transformation. Plusieurs groupes avaient commencé à transformer leur production au moyen du découpage dans les ateliers précédents. Aujourd’hui, deux classes ont procédé au déchirage des dessins porteurs de souffrance et de lourdeur. Les enfants montraient des yeux ronds lors des explications sur les dessins et ils ont commencé à déchirer avec joie pour certains et timidité pour d’autres. Puis la fièvre du déchirage s’est emparée de toute la classe et le mouvement s’est amplifié avec énergie. Les visages se sont progressivement ouverts et éclairés de beaux sourires. Même s’il semble étrange, le déchirage du dessin est un acte symbolique fort. Il permet de décider quelque chose pour soi, consciemment, de choisir une nouvelle orientation, de dire stop à une situation en son for intérieur. Parfois cette décision a un effet immédiat (les résultats extérieurs peuvent être spectaculaires), parfois elle est l’amorce d’un changement qui prendra du temps. A chaque fois, elle est significative. Dans une des deux classes, l’enseignant a lui même dessiné et commencé à transformer son dessin par le découpage : un moment dont les enfants n’ont pas perdu une miette! Nous avons conclu en plaçant nos mains sur notre coeur et en chantant le son OM, repris en choeur par les enfants. Un autre moment de joie qui s’est propagé dans la cour de récréation!

Enfants qui déchirent leurs dessins

Enfin la matinée s’est terminé sur des grands dessins d’arcs-en-ciel avec des plus jeunes. Ce n’était pas Holi (la fête indienne des couleurs), mais presque! Ce séjour qui devait être un voyage d’exploration et de repérage, a finalement pris les allures d’une mission avec 225 enfants qui ont pratiqué l’art-thérapie co-créative au cours de 5 ateliers encadrés par 8 adultes de Partager-Grandir et l’équipe en place de OVC Rwanda!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
couverture DVD

Dessine toi un avenir

Accord Emeraude a la joie de vous présenter la sortie d’un film documentaire intitulé: “Dessine toi un avenir”! Ce documentaire relate le séjour d’une équipe

Pose longue

Développer sa créativité par la photographie

Développer sa créativité par la photographie L’association Accord Emeraude organise, en novembre 2020 un stage de photos autour de la créativité! Nombre de places limitées

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *