Entre aide au sein d'une famille

La bienveillance mène à la qualité

La bienveillance peut être définie comme la capacité à voir ce qu’il y a de bon en soi et chez les autres. C’est donc, selon Christophe André, psychiatre, la mise en place “d’une qualité de regard” qui apporte un meilleur équilibre chez l’individu et dans ses relations. Cela commence par l’écoute, le respect, la gentillesse et l’ouverture à l’autre en dépit des différences d’opinions et autres agacements. 
Le non-jugement est aussi une composante essentielle de la bienveillance, comme le rappelle Isabelle Filliozat, psychothérapeute, écrivaine et conférencière, qui conseille pour cela “l’écoute sans juger et sans interpréter”.
La bienveillance envers soi-même est indispensable pour être bienveillant avec l’autre. Elle débute par un nettoyage interne. Là, un à un, il est possible de révéler et changer les mécanismes construits qui font fonctionner nos automatismes rétrogrades et souvent agressifs pour soi ou les autres. C’est dans ces fonctionnements récurrents que se trouvent les réflexes qui causent la souffrance . Nous nous étonnons de la violence extérieure et pourtant, souvent inconsciemment, pour la plupart d’entre nous, nous transmettons de la violence verbalement et dans nos actes quotidiens. La critique, le jugement, le cynisme, l’humiliation, l’égoïsme, l’orgueil, le manque de respect sont des énergies dangereuses. Si nous semons des pensées discordantes nous ne devons pas nous étonner de ne pas récolter des pensées aimantes.
La bienveillance est inscrite dans l’éducation, mais bien souvent à sens unique :
Nous demandons à nos enfants d’être bienveillants envers autrui, de faire attention aux autres. Nous leur demandons de dénoncer la moquerie, les critiques, la dévalorisation, le harcèlement et tout ce qui divise… Chez les enfants, nous trouvons cela « normal » qu’ils soient dans ces attitudes bienveillantes et ce sont les valeurs que nous souhaitons leur inculquer. Mais nous ne leur apprenons pas vraiment, ou pas encore assez, à être bienveillants envers eux-mêmes.
Le sommes-nous nous-mêmes en tant qu’adultes? C’est une question. Une question d’importance aujourd’hui alors que la pression économique, la pression étatique, l’anxiété et même les grandes peurs sont réveillées et agitées sans cesse. Nous sommes malheureusement loin d’être cohérents et rassurants pour les jeunes générations à l’heure actuelle, et les principes de bienveillance et de tolérance passent souvent au second plan, voire sont mis aux oubliettes. Nos valeurs fondamentales d’êtres humains sont vivement bousculées, mises à l’épreuve. C’est pourtant plus que jamais le moment de les tenir, de les affirmer, de les défendre.
Exprimons nos vérités en restant dans une énergie bienveillante et fraternelle. En utilisant notre conscience de cette manière, la loi de cause à effet nous révèlera rapidement ce que nous avons semé. Dans cette manière d’évoluer, nous prenons de la hauteur sur les événements extérieurs et nous nous centrons sur l’essentiel. Nous vivons de plus en plus en nous appuyant sur nos qualités, nos intuitions et notre vraie nature, l’âme. C’est en regardant cette crise avec courage et détermination que l’on pourra vaincre ces énergies de l’ombre. Ce courage doit être basé sur le bon sens, sur la volonté d’ établir de justes relations humaines et sur les valeurs universelles du Coeur.
Nous sommes là pour apprendre à faire le choix du Beau, du Bon, du Vrai, pour construire une société meilleure qui place ses fondements dans les qualités humaines. Regardons où en est la bienveillance dans nos pensées, la bienveillance dans nos paroles et la bienveillance dans nos actes!

Sylvie et Valéry Lamoure

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email
couverture DVD

Dessine-toi un avenir

Accord Emeraude a la joie de vous présenter la sortie d’un film documentaire intitulé: “Dessine toi un avenir”! Ce documentaire relate le séjour d’une équipe

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *